Notre Dame de Laval / La Grand-Combe

ndlaval2

§

À NOTRE DAME DE LAVAL

Ô, Notre Dame de Laval !
Du sommet de ta colline,
Tes grâces pleuvent et dévalent
Vers La Grand-Combe et ses mines.

Dans ta crypte très profonde,
Sommeille une vierge bleue,
Qui à mi-août suit les combes,
Terres tenues en franc-alleu (1).

De vieux mineurs la soutiennent,
Entonnant chants et antiennes,
Ils la portent vers la ville,
Quand milles cierges brillent.

Ton enfant se souvient des jours
De pèlerinage : Amour
exprimé par les habitants,
Au cours de ces rites d’antan.

G.D®

(1) Franc-Alleu, bien héréditaire exempt de tout droit seigneurial. Tenir en franc-alleu, c’est « tenir (la) terre de Dieu seulement. »

§

ndlaval

Liens utiles :
Laval-Pradel/Le Pélerin
Laval-Pradel/Wikipédia
Laval-pradel-lieu-de-pelerinage/Nemausus

§

Composé avant la messe de 17:30 du : 07.01.2019
Première publication sur ce site, le : 08.01.2019
Copyright : Poésies Grand’Combiennes© par G. Delannoy
Photo 1 : Google Map – Photo 2 : Wikipédia
Dernière modification : 10.01.2019

Publicités